Facebook

Copyright  Tous droits réservés au TCMH. Crée par Dominique A.

Accueil Le club Adhésion Open du Havre contact
Accueil

Tennis Club Municipal du Havre

Si le TCMH fête ses 40 ans aujourd'hui, c'est grâce à son Président fondateur Michel Lhostis qui a voulu au travers de la Ville du Havre et son soutien permettre l'éclosion d'une grande structure tennistique dans le quartier de Caucriauville. Ce grand Monsieur a été précurseur des valeurs sociétales sur lesquelles repose le club et revendiquait avant tout un tennis pour tous à une époque où ce sport figurait parmi les plus élitistes.

Comment évoquer Miche Lhostis sans parler de Clive Rothwell (que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaître) et qui fut le 1er professeur diplômé d'état à avoir officié au sein du club et à donner ses lettres de noblesse à l'école de tennis du TCMH.

Comment évoquer Clive Rothwell sans évoquer Thierry Gheux, professeur historique et emblématique du club durant de nombreuses années devenu par la suite conseiller sportif départemental.

La présidence du Club a ensuite été reprise par Max Lalouette entre la fin des années 80 et la fin des années 90. Aujourd'hui Trésorier Général de la Ligue de Normandie de tennis, c'est notamment lui qui permit au club d'obtenir 4 terrains couverts supplémentaires dont 2 cofinancés par la Ville et par La Ligue portant ainsi le total à 14 terrains et conférant au club un standing régional. Il fut aussi celui qui a connu l'apogée du tennis, son âge d'or, en franchisant la barre des 1 400 adhérents. Il fut également le 1er à dessiner les contours d'une équipe 1ère compétitive en faisant venir le 1er joueur argentin du club : Guillermo Minutella.

William Grandin qui lui succédera, aura laissé une empreinte indélébile d'un point de vue sportif en permettant à l'équipe 1ère de culminer jusqu'en National 2 avec des joueurs du cru mais également avec l'apport de joueurs extérieurs très bien classé offrant de très bons arguments sportifs puisque classés à l'ATP

Michel Gougeaud a ensuite pris la relève pour permettre au club de se maintenir à un très bon niveau puis vint le tour de Claude Serviès pour lequel j'ai une pensée chaleureuse et Lucette Niel qui ont oeuvré pour assurer la pérennité du club dans un contexte difficile avec notamment l'érosion du nombre de licencié sur le plan national et en même temps la multiplication des clubs en zone péri-urbaine venant cannibaliser la fréquentation des grosses structures grâce notamment à l'argument de la proximité pour les populations rurales.

Alors puisqu’aujourd’hui nous célébrons les 40 ans de ce club qui m'est cher, je souhaiterais que toutes ces personnes soient remerciées et applaudies chaleureusement.

Depuis maintenant 3 ans que j'assure la présidence du club, je suis heureux de voir que le comité et moi-même avons réussi à diversifier notre offre auprès des populations locales et à renforcer les liens avec le quartier. L'implication du club dans la vie associative du quartier le démontre (partenariat avec le pré fleuri de Caucriauville, présence à la fête annuelle du quartier, invitation à des rencontres parents/enfants pour entretenir la cohésion familiale etc.…). Depuis plusieurs années, nous nous sommes engagés dans une démarche d'accessibilité du tennis pour tous. Nos tarifs ultra compétitifs au regard des infrastructures dont nous disposons le prouvent. Notre partenariat avec la CAF et le département également.

Je suis également fier que le TCMH ait remporté le pari de reprendre l'organisation de l'Open International Féminin au côté de Michel RUIZ et de son équipe originelle, que nous avons su fidéliser je l'espère encore quelques années et que nous avons su renforcer par l'apport de nouveaux bénévoles. Rendez-vous est d'ailleurs donné en mars prochain pour la 27ème édition. Rien que ça !

L’équipe de bénévoles du TCMH s’est engagée à assurer la continuité d'une compétition majeure dédiée aux jeunes, créée en mai dernier et permettant aux meilleurs 9 ans âge réel de France de s'affronter en équipes inter-ligues sous forme de TMC. Nous l'avons baptisé le TMC 'La Petite Salamandre' et je remercie Max Coquin pour avoir facilité son organisation et sa tenue au sein de notre club.

Enfin, je tiens à saluer chaleureusement la Ville du Havre pour son concours logistique et financier qui permet au club d'améliorer sa qualité de service et de continuer à envisager l'avenir sereinement en proposant des événements de grandes envergures comme l'open féminin par exemple.

J'appelle de mes vœux à ce que ce soutien demeure indéfectible et qu'il puisse s'inscrire encore longtemps dans la durée et sur les mêmes bases si l'on veut que la dynamique du club perdure.

                                                                                                                                                                    Le Président

                                                                                                                                                             Guillaume MEZANGER


(Extrait du discours lors du cocktail organisé à l’occasion des 40 ans du club)